LICEU 2020-2021 : cela sera sans les slaves !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Liceu de Barcelone présente une saison 2020-2021 plutôt équilibrée. Certes, le XIXe siècle s’y taille la part du lion, avec ces piliers du répertoire que sont Le Trouvère, La Traviata, Les Contes d’Hoffmann, Otello, Tannhäuser, La Bohème ou Lucia. Mais on apprécie que les répertoires allemand et français n’aient pas été oubliés, et on salue quelques incursions en amont du XIXe (Platée par William Chritie, Don Giovanni ou encore un Mitridate de Mozart au plateau magnifique : Pene Pati, Julie Fuchs, Elsa Dreisig, Jakub Orlinski) ou en aval (Lessons in love and violence de George Benjamin). L’âme slave, en revanche, ne soufflera pas sur le Liceu cette année…

 

Les distributions réservent quelques belles surprises : Mme et M. Netrebko pour Le Trouvère (en version de concert), Gregory Kunde et Krassimira Stoyanova dans Otello, Véronique Gens dans Don Giovanni, Anita Hardig, Maria Teresa Leva et Adriana Gonzalez en alternance dans La Bohème, Nadine Sierra et Javier Camarena dans Lucia. Les Contes d’Hoffmann, quant à eux , présentent une affiche particulièrement alléchantes : Ermonela Jaho, Stéphanie d’Oustrac/Marina Viotti, John Osborn/ Arturo Chacón-Cruz et Roberto Tagliavini s’y produiront.

 

Côté mise en scène, à côté de productions maison, on remarque d’assez nombreux spectacles invités : Les Contes de Laurent Pelly, l’Otello de Keith Warner (Covent Garden), le Tannhäuser de Robert Carsen (vu à Bastille) ou la Lucia de Barbara Wysocka (Munich).

 

Notons enfin plusieurs concerts et récitals alléchants, parmi lesquels une soirée (le 23 décembre) en compagnie des trois reines donizettiennes, interprétées par Sondra Radvanovsky.

 

 

 

 

Programme détaillé 


 

 

 

Stéphane Lelièvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gallery/le docteur miracle 1 (c) michel slomka

© Christian Dresse

© Marc Ginot

© Marc Ginot

gallery/barcelone