Erin Wall (1975-2020)         

 

 

 

 

 

                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur son compte Twitter, Erin Wall écrivait : « Jadis, je fus une chanteuse d’opéra. Puis la COVID-19 et un cancer au stade IV ont tout changé… » Sa maladie n’était donc un secret pour personne : la chanteuse souffrait d’un cancer du sein, qui l’a finalement emportée jeudi 08 octobre 2020 à l’âge de 44 ans.

 

Née au Canada de parents américains, Erin Wall avait étudié à l'Académie de musique de Vancouver, à l'Université Western Washington, à l'Université Rice et à l'Académie de musique de l'Ouest. Ses débuts internationaux remontent à juillet 2002 : c’était à Londres, dans le War Requiem de Benjamin Britten.

Elle a notamment attiré l’attention du public et de la critique en replaçant Karita Mattila en Donna Anna à Chicago en 2004.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au  cours de sa carrière, elle a, entre autres, interprété les rôles de Gerhilde dans Die Walküre, la Vierge aux fleurs dans Parsifal, Marguerite dans Faust et Freia dans Das Rheingold.  Le public français l’avait particulièrement appréciée dans le Cosi fan tutte monté par Patrice Chéreau à Aix-en-Provence en 2005.

 

Parmi ses prestations marquantes, il y eut aussi, en 2007, la 8e Symphonie de Gustav Mahler enregistrée par Pierre Boulez pour Deutsche Grammophon, de nouveau chantée pour l’enregistrement de Yannick Nézet-Séguin à l'occasion du centenaire de la création américaine de l’œuvre, à Philadelphie (chez Deutsche Grammophon  également).

 

 

     

Stéphane Lelièvre

 

 

 

 

 

Erin Wall évoque Donna Anna à l'occasion des représentations de Don Giovanni au Seattle Opera en 2014.