MONTE-CARLO : UNE SAISON PRESTIGIEUSE ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Carmen d’ouverture, aussi prometteuse soit-elle (Chaslin/ Extrémo, Borras, Sâmpetrean, Constans), ne constitue à vrai dire qu’une mise en bouche au regard des autres opéras programmés : on sait gré à Jean-Louis Grinda de proposer I due Foscari (version de concert) auxquels a renoncé la Philharmonie de Paris – sans donner la raison de cette annulation. La distribution, prestigieuse, est celle dont seront privés les Parisiens : Plácido Domingo, Francesco Meli, Anna Pirozzi. La Thaïs proposée en janvier (mis en scène Jean-Louis Grinda) est particulièrement séduisante : Jean-Yves Ossonce sera à la baguette, et la distribution comporte les noms de Marina Rebeka, Ludovic Tézier, Jean-François Borras et Marie Gautrot.

La saison sera complétée par une nouvelle production d’I Lombardi (qu'une salle parisienne serait bien inspirée de programmer un jour, ou sa version française Jérusalem...) et un Boris Godounov dans sa version primitive (qui a décidément le vent en poupe en ce moment), avec Ildar Abdrazakov dans le rôle-titre.

On est heureux, enfin, de constater que Le Comte Ory, qui avait dû être déprogrammée cette saison, est de nouveau proposé, avec toujours Maxim Mironov, Cecilia Bartoli et Rebeca Olvera dans les rôles principaux.

Côté concerts, celui du 19 novembre (Bartoli, Vinnik, Nekoranec, Coca Loza) ne sera ouvert qu’aux heureux possesseurs d’une invitation émanant du Palais. Mais Javier Camarena, Bryn Terfel et le duo Karine Deshayes et Olga Peretaytko proposeront également des récitals.
 

Stéphane Lelièvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gallery/le docteur miracle 1 (c) michel slomka

© Christian Dresse

© Marc Ginot

© Marc Ginot

gallery/montecarlo