DERNIERE SAISON DE LAURENT JOYEUX À DIJON :

L'EXIGENCE JUSQU'AU BOUT ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est en principe la dernière saison présentée par Laurent Joyeux à l'Opéra de Dijon : le directeur de ne sera pas reconduit dans ses fonctions, malgré le soutien que lui a apporté un grand nombre d'artistes et de personnes travaillant à ses côtés.

 

Cette dernière saison sera à l’image des précédentes : originale, excitante, exigeante. Un seul véritable pilier du répertoire : Tosca, dans la mise en scène de David Bobée, déjà présentée à Rouen avec un grand succès.

Les deux autres œuvres bien connues sont L’Affaire Makropoulos (mise en scène Philipp Himmelmann ; Sabine Hogrefe chantera le rôle d’Emilia Marty) et La Voix humaine. Mais l’œuvre de Poulenc sera couplée avec une création : Point d’orgue, de Thierry Escaich, œuvre d’une quarantaine de minutes qui se présente comme le pendant du monologue de Cocteau et Poulenc : on y entendra  « Lui », l’interlocuteur de la femme de La Voix humaine, ainsi qu’un troisième personnage : « L’Autre ». Brillante distribution pour ces représentations : Patricia Petibon, Jean-Sébastien Bou, Cyrille Dubois chantent ; Olivier Py met en scène. (Le spectacle aura été créé quelques jours plus tôt au Théâtre des Champs-Elysées).

 

Leonardo García Alarcón proposera Le Palais enchanté de Luigi Rossi dans une mise en scène de Fabrice Murgia (On y entendra Victor Sicard, Mariana Flores et Valerio Contaldo). Il s’agit d’une coproduction avec les opéras de Lorraine, Caen et Versailles.

 

Mais le spectacle le plus attendu est peut-être Görge le rêveur, opéra méconnu de Zemlinsky, créé en 1980 seulement – dont il existe deux intégrales de studio pour ceux qui souhaiteraient se préparer au spectacle : la première parue chez Capriccio en 1988, la seconde chez EMI en 2003. C’est cette oeuvre qui ouvrira la saison le 16 octobre. Marta Gardolińska dirige, Laurent Delvert met en scène.

 

 

 


 

 

Stéphane Lelièvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gallery/le docteur miracle 1 (c) michel slomka

© Christian Dresse

© Marc Ginot

© Marc Ginot

gallery/dijon