OPÉRA DE TOULON 2020/2021 : MISSION ACCOMPLIE !

 

 

Belle saison en perspective à l’Opéra de Toulon ! Sur sept ouvrages programmés, on trouve 3 titres incontournables (Carmen, La Traviata, Così fan tutte) et 4 titres plus rares, l’Opéra remplissant ainsi parfaitement sa double mission : permettre au public de retrouver les grands titres qu’il attend tout en lui offrant la possibilité de belles (re)découvertes.

 

Parmi ces quatre  œuvres moins souvent jouées, trois sont vraiment rares :  Wonderful town de Bernstein (l'Opéra de Toulon avait proposé la création française de l'oeuvre en 2018 : c'est ce même spectacle, extrêmement bien accueilli à l'époque, qui est ici repris), Si j’étais roi d’Adam, et Le Voyage dans la lune d’Offenbach (un spectacle créé à l’initiative du CFPL et qui sera amené à tourner dans toute la France). La quatrième oeuvre est un peu plus célèbre puisqu’il s’agit de la Semiramide de Rossini, même si elle reste relativement rare en France – et en tout cas à Paris, qui continue d’ignorer superbement tout le répertoire sérieux du compositeur).

 

Vocalement, les affiches réservent quelques belles surprises : aux côtés de la Violetta d’Eugenia Dushina, nous entendrons l’Alfredo de Julien Behr.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si j’étais roi permettra de retrouver Jean-François Marras, dont le passage à Académie de l'Opéra national de Paris a été remarqué. Nous découvrirons la Carmen  de la mezzo-soprano géorgienne Ketevan Kemoklidze et le José d’Amadi Lagha, et nous retrouverons la brillante Adriana González en Micaëla.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, Karine Deshayes et Philippe Talbot seront en tête d’affiche de Semiramide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphane Lelièvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphane Lelièvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gallery/le docteur miracle 1 (c) michel slomka

© Christian Dresse

© Marc Ginot

Eugenia Dushina, "Addio, del passato..."

Ketevan Kemoklidze, la Habanera

Karine Deshayes, Semiramide